résistant

résistant, ante [ rezistɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• 1355 resistens n.; de résister
1Qui résiste, oppose une force annulant ou diminuant la force subie. La matière « je la crois étendue, solide, résistante » ( Voltaire). L'air, milieu résistant. Par métaph. « La foule ne marchait plus, c'était un bloc résistant, massif, solide, compact » (Hugo).
Électr. Qui présente une résistance électrique. Le cuivre est moins résistant que l'aluminium.
2Qui résiste bien à l'effort, à l'usure. solide. L'acier est plus résistant que le fer. tenace. Vêtements très résistants (cf. À toute épreuve).
3(Êtres vivants) Qui supporte facilement l'effort, la fatigue. « Il était vigoureux et résistant » (Camus). endurant, 1. fort, robuste. Plante très résistante. rustique.
4Rare Qui résiste, s'oppose aux volontés d'autrui. désobéissant, rebelle. Le petit clergé gallican « s'est montré dans son ensemble, farouchement résistant » (Sartre).
Spécialt Un résistant, une résistante : patriote appartenant à la Résistance, pendant la Seconde Guerre mondiale. Les résistants du maquis. franc-tireur, maquisard. « Battus, brûlés, aveuglés, rompus, la plupart des résistants n'ont pas parlé » (Sartre). Résistants de la dernière heure. Patriote s'opposant à l'occupation de son pays. Résistant palestinien. fedayin.
⊗ CONTR. Fragile. Soumis; capitulard, collaborateur.

résistant, résistante adjectif Qui supporte bien les épreuves physiques ou les conditions de vie rigoureuses : Le chameau est un animal très résistant. Qui résiste bien aux forces et aux actions qui menacent son intégrité : Un bois résistant. Qui répond par une force contraire à celle qui s'exerce sur lui : L'atmosphère est un milieu résistant. Qui participe à une action de résistance contre un occupant étranger : Organisation résistante. Qui est doué d'une résistance électrique. Se dit d'une force appliquée à un corps en mouvement de vitesse , telle que le produit scalaire est négatif. Se dit du travail (négatif) de cette force. ● résistant, résistante (synonymes) adjectif Qui supporte bien les épreuves physiques ou les conditions de...
Synonymes :
Contraires :
- débile
- déficient
- frêle
Qui résiste bien aux forces et aux actions qui menacent...
Synonymes :
Contraires :
- délicat
résistant, résistante nom Patriote ayant pris part à la Résistance. Personne qui participe à une action de résistance contre une occupation étrangère.

résistant, ante
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d (Choses) Qui résiste, qui présente une certaine résistance. Matière résistante.
d2./d (Personnes) Qui résiste à la fatigue, à la maladie, etc. Il est très résistant.
rII./r n. Personne ayant pris part à la Résistance. (V. ce mot.)

⇒RÉSISTANT, -ANTE, part. prés. et adj.
I. — Part. prés. de résister.
II. — Adjectif
A. — [En parlant d'un inanimé]
1. Qui résiste, qui oppose une force annulant ou diminuant la force subie; dur, solide. Bois, marbre résistant. La force résistante du grès et le cœur d'acier du chêne (MICHELET, Insecte, 1857, p. XXXV).
PHYS. Qui s'oppose au mouvement. Espace, milieu résistant. On peut comparer ce phénomène à celui qui se produit lorsqu'une planète ou une comète se meut dans un milieu résistant: la perte d'énergie due à la résistance se traduit (...) par une diminution du grand axe de l'orbite (H. POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 227).
2. Qui résiste bien aux causes de destruction, aux efforts, à l'usure. Acier, obstacle résistant; étoffe, peinture résistante. [La faux] doit être souple et résistante, mince et large, de métal pur, de fil ardent (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 75). Papier épais dur, type 129 particulièrement résistant, pour filtration des solvants volatils (Catal. instrum. lab. [Prolabo], 1932, p. 172).
Résistant à (qqc.). Métal résistant à la corrosion, aux rayonnements atomiques, à la température. Un vaisseau démâté, la carène prise entre deux rocs, résistante aux assauts de la tempête (ZOLA, Page amour, 1878, p. 1032). Ces substances sont peu résistantes aux agents chimiques et sont attaquées par le gaz carbonique et l'eau à des températures peu élevées (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 207).
3. BOT. Qui supporte bien le climat, qui est adapté à la nature du sol. Le bouleau surtout qui, vivace et résistant, étend son aire de la Sibérie à la Scandinavie, du Canada à l'Alaska (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 165).
Résistant à (qqc.). Qui résiste à des causes de destruction. L'obligation dans laquelle s'est trouvé le viticulteur de greffer les cépages indigènes sur des sujets résistants au phylloxéra souleva d'abord des problèmes purement techniques (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 62).
B. — [En parlant d'un animé]
1. Qui supporte l'effort, la fatigue, les privations, la maladie, les intempéries. Synon. endurant, fort1, robuste. Homme résistant; être résistant à la douleur, au froid, à la peine. Hein, ils étaient plus résistants que nous, ceux-là! Nous n'avons plus, hélas! ni l'âme, ni le corps assez solides pour supporter de tels jeûnes (HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 60). Ludwig Bergen était un champion des grands parcours, sérieux et résistant, promis aux victoires (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 105).
Empl. subst. masc. Le coureur de fond est d'abord un résistant. Il doit posséder un organisme en parfait état pour être en mesure d'effectuer, chaque jour, un entraînement très long et de l'assimiler (Jeux et sports, 1967, p. 1241).
2. Qui s'oppose aux volontés d'autrui. Synon. rebelle. Je la sentis plus résistante, plus fermée que jamais à toute bonne influence (...). Je lisais au pli de son front (...) une obstination grandissante, un refus qu'elle n'opposait plus seulement aux vérités saintes, mais à tout ce que je pouvais lui dire, à tout ce qui venait de moi (GIDE, Robert, 1930, p. 1341). Jacques avait l'impression de perdre le contact, d'avoir devant lui un être pétrifié, résistant, incommunicable (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 575).
3. Qui s'oppose à un roi, à un chef, à un despote, à un gouvernement, etc. dont l'autorité n'est pas reconnue, mais rejetée, jugée inacceptable. Le baron Daru était, on le sait, bonapartiste résistant, convaincu (VALLÈS, Réfract., 1865, p. 89).
Empl. subst. Huit années que les résistants afghans luttent contre la plus grande puissance militaire du monde (Le Figaro Magazine, 5 déc. 1987, p. 15, col. 1).
En partic. [Pendant la Seconde Guerre Mondiale] Qui s'opposait à l'occupation allemande et à la politique de collaboration, qui s'est engagé dans un combat actif contre elles. Écrivain, journal résistant. Toutes les forces françaises combattantes et résistantes à l'extérieur et à l'intérieur du territoire national (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 470).
Empl. subst. Un résistant de la onzième heure; les résistants de France, du maquis. Au prix du plus insignifiant des risques courus par les vrais résistants, ceux des parachutages d'armes, des sabotages, des attaques à main armée. Qui oserait se glorifier d'avoir appartenu aux services de l'arrière? (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p. 428). [Avec une majuscule] La soirée bouleversante où les Résistants entendirent à la radio anglaise le message codé annonçant l'imminence du débarquement en Normandie (JANKÉL., L'Irréversible et la nostalgie, 1974, p. 43).
REM. 1. Résistantialiste, subst. masc. Partisan de la Résistance. Le beurre (...) coûtait seulement moins cher du temps des Fritz. — Ne parle pas comme ça devant un résistantialiste, dit Lucie (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 392). 2. Résistantiel, -elle, adj. Qui est typique de la mentalité des Résistants. Voici un livre « l'Énigme Jean Moulin » libéré du conformisme et de la casuistique résistantiels coutumiers (Réalités, janv. 1978, p. 15, col. 1).
Prononc. et Orth.: [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1355 subst. (ds ISAMBERT, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 4, p. 749: et se [...] naissait ou mouvait debat, riot, ou questions contre les resistens, ou ceuls qui recourroient [Qui reprendroient par la force les choses qui auroient esté prises]); 1480 « celui qui résiste à » (P. LE BAUD, Hist. de Bretagne, B.N. Ms. fr. 8266, f ° 114 v ° ds Fonds BARBIER: Et quand il eut ainsi vaincu ses resistants, il composa un chastel sur la rive d'Udon); spéc. 1943 (La Déportation ds Combat, 15 avr., col. C). Part. prés. de résister. Cf. le m. fr. résisteur 2e moit. XVe s. (GEORGES CHASTELLAIN, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 3, p. 254) — XVIe s. 1531 [date ms.] RAOUL DE PRESLE, Cité de Dieu, VIII, chap. 24 ds DELB. Notes mss. Fréq. abs. littér.: 495. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 413, b) 508; XXe s.: a) 614, b) 1 110.

résistant, ante [ʀezistɑ̃, ɑ̃t] adj. et n.
ÉTYM. XIVe; « qui supporte la peine », 1530, Wartburg; « solide », 1587; rare av. le XVIIIe; adj. verb., de résister.
1 Qui résiste (I., 1.), oppose une force annulant ou diminuant la force subie. || La matière (cit. 2) est « étendue, solide, résistante (…) » (Voltaire). || L'espace (cit. 6) est perçu comme une étendue colorée et résistante. || L'air, milieu résistant. || L'herbe (cit. 14) résistante (sous la faux). || Chaque pédale (cit. 1) semblait aussi résistante qu'une marche.Spécialt. Qui a de la dureté, ne cède pas, ne plie pas. || Matière résistante. || Se heurter (cit. 26) à qqch. de résistant. || Chairs résistantes. Ferme, rénitent.Par métaphore. || La foule était un bloc résistant (→ Marcher, cit. 2).
2 (Mil. XVIIIe). Qui résiste bien à l'effort, à l'usure. Solide. || Les os (cit. 1) sont durs et résistants. || Matière résistante et souple. Nerveux. || L'acier est plus résistant que le fer. Tenace (→ aussi Gneiss, cit. 1). || Lien, textile résistant (→ À toute épreuve). || Vêtements très résistants (→ De fatigue).Par métaphore. || Un alliage résistant d'entêtement et de crainte (→ Incliner, cit. 25).
1 (…) des attitudes inouïes, qui ont une apparence de grandeur et qui sont très tenaces… tenaces parce que rien n'est plus résistant qu'une position factice (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, III, IV.
3 (Déb. XVIe). Êtres vivants. Qui supporte sans dommage l'effort, la fatigue, les privations, les maladies… || Un homme résistant. Endurant, fort, robuste (→ Avoir une santé de fer; fam. être increvable). || Ces plantes supportent bien les intempéries, elles sont très résistantes. Rustique, vivace.
2 Il était vigoureux et résistant. Et, en fait, il n'était pas encore fatigué.
Camus, la Peste, p. 104.
4 Rare. Qui résiste (II., 2.), s'oppose aux volontés d'autrui. Désobéissant, rebelle. || Le petit clergé gallican (cit. 3) s'est montré farouchement résistant. || La volonté résistante (→ Apothéose, cit. 5).N. (1480). || Gandhi, type héroïque du résistant (→ Passivité, cit. 2).
5 N. (V. 1942). || Un résistant, une résistante : une personne qui appartenait à un mouvement de résistance (II., 3.), pendant la Seconde Guerre mondiale. || Les résistants du maquis. Franc-tireur, maquisard (→ F. F. I. « forces françaises de l'intérieur »). || Un grand résistant. || Résistants morts pour la France.Résistant palestinien. Fedayin.
3 (…) battus, brûlés, aveuglés, rompus, la plupart des résistants n'ont pas parlé; ils ont brisé le cercle du Mal et réaffirmé l'humain, pour eux, pour nous, pour leurs tortionnaires mêmes.
Sartre, Situations II, p. 248.
CONTR. Fragile. — Faible. — Réceptif, soumis. — Capitulard, collaborateur.
COMP. Acido-résistant, alcoolo-résistant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • résistant — résistant, ante (ré zi stan, stan t ) adj. 1°   Qui ne cède pas à l impression d un autre corps. •   La capacité de me faire éprouver les diverses sensations constituera les différentes qualités de ce corps ; mais sa qualité essentielle sera… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • resistant — c.1600, from Fr. résistant, prp. of résister (see RESIST (Cf. resist)) …   Etymology dictionary

  • Resistant — Re*sist ant ( ant), a. [F. r[ e]sistant: cf. L. resistens. See {Resist}.] Making resistance; resisting. n. One who, or that which, resists. Bp. Pearson. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • resistant — index antipathetic (oppositional), contumacious, disobedient, dissident, durable, inexorable, infrangible …   Law dictionary

  • resistant — [ri zis′tənt] adj. [L resistens, prp.] offering resistance; resisting n. a person or thing that resists …   English World dictionary

  • resistant — re|sis|tant [rıˈzıstənt] adj 1.) not damaged or affected by something →↑proof resistant to ▪ an infection that s resistant to antibiotics heat resistant/stain resistant/fire resistant etc ▪ shock resistant rubber 2.) opposed to something and… …   Dictionary of contemporary English

  • resistant — adj. resistant to (resistant to change) * * * [rɪ zɪstənt] resistant to (resistant to change) resistant to (resistant to change) …   Combinatory dictionary

  • resistant — [[t]rɪzɪ̱stənt[/t]] 1) ADJ GRADED: oft ADJ to n Someone who is resistant to something is opposed to it and wants to prevent it. Some people are very resistant to the idea of exercise. 2) ADJ GRADED: oft ADJ to n If something is resistant to a… …   English dictionary

  • resistant — adjective 1 not damaged or affected by something (+ to): This type of flu is resistant to antibiotics. 2 opposed to something and wanting to prevent it happening (+ to): The Club is resistant to any form of change. 3 heat resistant/fire resistant …   Longman dictionary of contemporary English

  • resistant — re|sis|tant [ rı zıstənt ] adjective 1. ) not harmed or affected by something: resistant to: a disease that is resistant to antibiotics 2. ) opposed to something: resistant to: people who are stubbornly resistant to change …   Usage of the words and phrases in modern English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.